Profiter et observer des animaux en liberté à Yellowstone

Où aimeriez vous voyager?

Regarde si le voyage que tu souhaites faire est sur mon site :)

Profiter et observer des animaux en liberté à Yellowstone

Si vous traversez tous ces kilomètres pour venir à Yellowstone, c’est que vous appréciez un tant soit peu la nature et les magnifiques paysages. Et j’imagine que comme moi, vous êtes venu à Yellowstone dans l’espoir d’admirer et de profiter un maximum de la « wildlife » (traduisez par « vie sauvage ») et si possible de rencontrer un ours ou un Grizzli.

Il faut savoir que Yellowstone est inscrit sur la liste des réserves de biosphère de l’UNESCO depuis 1976. Il abrite un nombre incroyable d’espèce vivantes et notamment une soixante de mammifères comme comme des ours noirs, des grizzlys, des coyotes, des loups, des orignaux, des cerfs ou encore des troupeaux sauvages de bisons et de wapitis.

C’est assez impressionnant de découvrir que les bisons sont aujourd’hui environ 4 000 dans ce parc alors qu’ils n’étaient qu’une cinquantaine début des années 1900. Vous allez en rencontrer régulièrement dans les champs, mais aussi en bord de route. Il faut faire très attention à eux lorsque vous conduisez, plus de 90 bisons ont été tués l’an passé à cause des conducteurs. Il existe aussi une vingtaine de pumas mais qui sont souvent invisibles.

 

 

Gardez vos distances avec les animaux de Yellowstone

Même si vous appréciez la faune, et que vous êtes venus dans le but d’observer des espèces dans leur habitat naturel, il faudra néanmoins respecter les règles et consignes de sécurité. C’est important de ne pas les brusquer et certains animaux peuvent s’avérer dangereux comme les ours ou les grizzlis.

Les distances de sécurité imposées par les autorités du parc sont là pour diminuer le risque d’accident à la fois pour les visiteurs et pour les animaux : 91 mètres pour les loups et les ours, 23 mètres pour tous les autres animaux. Généralement, les rangers sont souvent là où sont les animaux. C’est pourquoi dès que vous voyagez un rangers à un endroit, vous saurez que, à proximité, se trouve un animal.

Comme ils sont souvent un peu loin, le mieux est d’utiliser un objectif avec un zoom plus performant que le 18-55mm comme un 55-300. Et encore même avec celui-ci, les animaux peuvent sembler encore plus loin.

Où est ce que j’ai pu en voir le plus?

Les bisons sont certainement les plus faciles à trouver dans le parc de Yellowstone. Le plus gros mammifère terrestre d’Amérique du Nord est présent tout particulièrement à Lamar Valley pendant la période de reproduction c’est-à-dire de fin juillet à fin août. Sinon, vous le trouverez aussi à Hayden Valley (c’est là où j’en ai vu le plus) pendant tout l’été.

 

yellowstone bisons

yellowstone bisons

 

J’ai vu un joli renard roux qui gambadait lorsque j’ai monté le chemin pour aller admirer de haut le Grand Prismatic Spring.

 

yellowstone renard

yellowstone renard

 

Pendant mon trajet entre Tour Roosevelt et Mammot Hot Springs, mon chemin a croisé aussi celui d’un troupeau d’antilopes, de chèvres des montagnes et surtout j’ai pu voir des orignaux qui semblent assez difficile à trouver. J’ai pu les observer de loin mais c’était tout de même une belle rencontre.

 

yellowstone chèvre des montagnes

yellowstone chèvre des montagnes

yellowstone chèvre des montagnes

yellowstone antelope

yellowstone orignaux

yellowstone orignaux

 

 

Certains animaux comme les Wapitis sont installés carrément dans certains villages comme Mammot Hot Springs. Des rangers étaient constamment en train de sécuriser le paramètre et repousser les touristes trop curieux et/ou qui s’approchaient trop près d’eux.

 

yellowstone wapitis

yellowstone wapitis

yellowstone wapitis

 

 

Les ours et Coyotes sont plus difficiles à voir. Il faut vraiment être patient et prendre le temps d’attendre. Le mieux c’est de se lever tôt pour le voir au lever du soleil et c’est encore plus parfait si jamais vous avez des jumelles pour les observer au loin. Comme je n’avais que quatre jours dans le parc, je reconnais que je n’ai pas pris autant de temps que j’aurais aimé.

Malheureusement, je n’ai pas eu la chance de croiser des ours, ou des grizzlis. Il faut dire que je suis restée sur des chemins plus touristiques et j’ai fait moins de randonnées, ce qui pourrait expliquer ce manque de chance. J’ai beaucoup lu de témoignages de personnes qui en ont rencontrées autour du Mont Washburn.

Il est toujours bon de rappeler les règles en cas de rencontres avec les ours (qui peuvent s’avérer très dangereux):

– Acheter un Bear Spray: Si vous faites plusieurs parcs, je vous conseille d’en acheter un, même si c’est souvent un peu cher, dans les alentours de 50$. Sinon les visitor center des grands parcs proposent de vous les louer pour un ou plusieurs jours. Et surtout, gardez le bien à porter de main lorsque vous partez en randonnée.

– Éviter les rencontres: Faites du bruit pour avertir l’Ours de votre présence, empruntez les sentiers officiels, gardez votre chien en laisse, jeter tous vos déchets de poisson dans l’eau d’un lac ou d’une rivière.

– Ne jamais tourner le dos à l’ours: Si il ne vous a pas vu, prenez la direction opposée à l’ours. Il ne faut jamais lui tourner le dos pour vérifier ce qu’il fait.  Si jamais il vous a repéré, ne lui tournez jamais le dos, surtout ne le regardez pas dans les yeux, et ne courez pas.

– En cas d’attaque: Faites le mort! Allongez-vous contre le sol du côté du ventre et protégez votre tête en mettant les deux mains derrière. Attendez qu’il reparte. Si il se met par contre à attaquez, défendez-vous avec tout ce que vous trouvez.

Bref, même si ils ont l’air adorables comme tout, et qu’on est toujours heureux d’en voir, il faut tout de même faire très attention!

Myriam

Myriam

Passionnée de Photographie depuis ma tendre enfance, et après une licence en arts de la scène, spécialisée en photographie, je suis partie un an aux états unis. Depuis je ne rêve que de voyages, que de partir à l'autre bout du monde. Alors dès que possible, je prends mon appareil photo, mon billet d'avion, et je m'en vais là où mes coups de cœur m’emmèneront.

4 Comments

  • Mathilde

    J’avais adoré Yellowstone pour tous les animaux que l’on avait pu voir ! Je n’ai pas vu de renard mais on a vu des bébés coyotes à la longue vue (merci aux américains qui nous les ont montré on ne les aurait pas trouvé sinon !) et un ours noir mais de très loin. J’étais vraiment partagé entre une envie folle de voir les ours et la peur de me trouver nez à nez avec un spécimen ! On en a vu un de très loin depuis la voiture c’est un compromis mais je n’ai malheureusement pas pu le photographier ! Les souvenirs sont dans la tete et finalement c’est le principal !

    16 novembre 2018 at 18 h 57 min
    • Myriam
      Myriam

      Hello Mathilde,

      La chance d’avoir pu voir des bébés coyotes ! ça devait être exceptionnel même si ils étaient au loin … 🙂 Comme tu dis, l’essentiel c’est les souvenirs et pas les photos, et c’est vrai que ce parc nous donne de quoi rêver, surtout si on aime les animaux!

      18 novembre 2018 at 17 h 23 min
  • argone

    Ces bisons sont vraiment des animaux impressionnants ! merci pour le petit voyage à Yellowstone !

    7 décembre 2018 at 14 h 20 min
    • Myriam
      Myriam

      Merci pour ton commentaire 😉 Oui j’avoue qu’ils sont impressionnants, surtout d’assez près ou quand tu les croises au bord de la route.

      17 décembre 2018 at 14 h 58 min
LEAVE A COMMENT

Laisser un commentaire