Low cost: Le modèle Easyjet

Où aimeriez vous voyager?

Regarde si le voyage que tu souhaites faire est sur mon site :)

Low cost: Le modèle Easyjet

Le modèle Low Cost est de plus en plus repris par de nombreuses compagnies aériennes. La première compagnie à émerger dans ce domaine en Europe c’est bien sûr Ryanair.

Et pourtant depuis quelques années c’est Easyjet qui caracole en tête des ventes et des bénéfices. Il est devenu un modèle et un avant-garde par rapport à beaucoup d’autres compagnies.

Qu’on aime ou que l’on n’aime pas le système, il faut dire que c’est bien pratique et peu cher de se rendre d’un point A à un point B. Ils ont permis la démocratisation de l’avion et permettent à des milliers de passagers qui n’auraient jamais pu se le permettre auparavant de voyager partout en Europe. Alors évidemment vous avez pas mal de contraintes et c’est pour ça que j’ai décidé d’écrire cet article: pour vous aider à mieux voyager avec une compagnie Low Cost et ne plus avoir la sensation de sortir plus de sous que prévu à chaque fois que vous prenez ces compagnies aériennes.

Mon exemple sera sur Easyjet puisque c’est celui que je connais le mieux et celui qui est souvent imité par ses semblables en espérant vous enlever quelques idées préconçues sur ces compagnies dites « Low Cost« .

 easyjetA-319-photo002

1) Est ce qu’il est vrai que les compagnies Low Cost sont moins sûrs ?

Vous vous dites certainement que si les billets ne sont pas chers, c’est qu’ils font des économies quelque part et c’est sûrement au niveau de la sécurité. Il est certain que si l’un des avions avait un crash, ces compagnies auraient beaucoup de mal à s’en remettre.  Il faut donc savoir que les avions sont beaucoup plus neufs que sur les compagnies nationales. Ils ont souvent des types appareils récents, plutôt basiques : des A320 ou Boeing 737 en priorité. Par contre, ils s’usent plus vite du fait qu’ils font plus de rotations dans la journée, mais ils sont contrôlés régulièrement et pour le moindre soucis technique l’avion ne partira pas.

 

2) Alors pourquoi les billets sont-ils moins chers ?

Alors il faut savoir que les premiers billets vendus sont très peu chers, généralement vous ne payez seulement que les taxes aéroports. Mais au fur et à mesure que le nombre de places dans l’avion diminuent, les prix augmentent. Par exemple les 10 premiers tarifs seront à 19 euros puis les seconds à 22 euros et ainsi de suite. Si à un moment donné, les places ne se remplissent pas assez, vous pourrez trouver à nouveau des prix très peu chers. Donc soit acheter dès l’ouverture des places, soit il faut voyager en période creuse 😉

Alors d’où vient tous ces bénéfices? Easyjet avait décidé au départ de s’implanter dans des aéroports secondaires du type Beauvais, Grenoble où les taxes d’aéroports sont moins chers. Finalement, ils se sont tout de même implantés dans les aéroports internationaux. Par contre, les rotations des avions Low Cost sont plus courtes. Généralement l’avion ne reste sur le tarmac que 25 à 30 minimum, de ce fait ils ne payent que peu de temps de parking à l’aéroport.  Ils n’ont pas de passerelles pour la plupart et si vous avez souvent voyagé avec Easyjet, vous aurez sûrement constaté que vous rejoignez souvent les aérogares à pied ou en bus, ce qui leur revient moins cher également.

Mais aussi avec les bagages: Il se rattrapent sur les prix des bagages en soute et des excédents bagages et c’est bien pour ça que vous n’aurez jamais le droit à aucune marge: chaque kilos en plus est payé ainsi que les bagages en porte qui sont trop gros. Également, le fait que tout se fasse sur internet, avec une seule billetterie, et le service client en ligne (ou sur internet uniquement) leur permettent d’économiser un maximum. Peu de cartes d’embarquement à imprimer vu que la plupart des passagers le font sur internet, donc besoin de moins de monde au sol pour les enregistrements. Et bien-sûr le service à bord est payant. C’est tous ces services qui font qu’on peut voyager moins cher et que je vais encore développer par la suite.

 

3) La politique des bagages.

Généralement c’est souvent le plus gros litige entre passagers et agents d’escale: les bagages.  Alors ils ne sont pas inclus dans votre franchise. C’est pourquoi il faut faire attention quand vous prenez votre réservation avec des agences de voyages du type Opodo ou GO voyages: les bagages ne sont jamais compris. Vous pouvez les rajouter sur le site internet d’Easyjet.

Si vous achetez le bagage directement à l’aéroport, il vous reviendra plus cher. Pareil pour les excédents: si vous savez que vous en avez, vous pouvez les déclarer sur internet. Faites attention également aux dimensions de votre bagage à main (56 x 45 x 25 cm). Le poids de votre bagage à main chez Easyjet (contrairement à d’autres Low cost) n’est pas contrôlé, et vous pouvez mettre autant que vous voulez tant qu’il ne dépasse les dimensions réglementaires (roues comprises). Si jamais votre bagage est trop gros, il pourra être contrôlé en porte d’embarquement. Si il ne rentre pas à l’intérieur du gabarit, il vous sera facturé 60 euros.

Dans certains cas, on vous demande de mettre votre bagage à main en soute, pourquoi? Et bien les Low cost sont victimes de leur succès, les avions sont souvent remplis, et peu de passagers payent un bagage en soute (vu que le but c’est de voyager moins cher). Les rangements sont alors vite remplis. Généralement, les agents au sol proposent de le mettre en soute gratuitement, mais beaucoup refusent et ils n’ont pas le choix que d’imposer pour les derniers. (désolée pour vous si ça tombe dessus et que vous êtes pressé…)

4) Le choix des sièges.

choix-siege-easyjetAu départ, les low cost avaient décidé de faire du free seating, comprenez du placement libre dans l’avion. Pas de siège dédié, comme ça c’est plus rapide, les gens rentrent plus rapidement dans l’avion pour avoir une place, bref un gain de temps.

Mais d’un autre côté ils ont compris aussi qu’en faisant payer les gens pour s’assurer d’avoir une place à côté, ils allaient gagner beaucoup plus. Alors sachez que vous n’êtes pas obligés de payer pour être assis à côté. Si vous vous enregistrez assez tôt (vous pouvez le faire 30 jours avant le départ) et que vous avez la même réservation, vous serez installé automatiquement à côté. Par contre si vous arrivez à l’aéroport sans être enregistré, vous avez peu de chance d’être ensemble. Après pour ceux qui ont des préférences comme les sorties de secours, ou côté fenêtre,  vous pouvez toujours payer les sièges (entre 4 à 15 euros, un peu plus cher si vous le faites à l’aéroport).

 

5) Le speedy Boarding, billet FLEXI, ou la carte Easyjet plus.

Ceux qui n’ont jamais pris Easyjet doivent se demander ce que c’est ! C’est simple alors le Speedy boarding c’est lorsque vous pouvez payer les sièges à l’avant de l’appareil ou en issue de secours. Tout ceci vous donne le droit au Speedy boarding qui est noté SB sur votre carte d’embarquement à côté de votre numéro de siège. Ce Speedy boarding vous donne le droit à plusieurs services supplémentaires: l’enregistrement avec une ligne dédiée ce qui vous permet de passer plus rapidement, et un accès prioritaire en porte d’embarquement. Depuis quelques mois, vous pouvez également grâce à ce service avoir un bagage réglementaire en bagage à main (56 x 45 x 25 cm) avec en plus un sac ordinateur ou un sac à main en supplément (une taille maximale de 45 x 36 x 20 cm qui devra être placé sous le siège situé devant.).

La carte Easyjet plus reprend tout ces avantages. Le détenteur de cette carte peut choisir ses sièges gratuitement dans l’avion, a un comptoir dédié à l’enregistrement, un embarquement prioritaire et deux bagages à main. En plus de tout ça, elle vous donne le droit à un coupe file au niveau de la sécurité. Le prix est de 170 £ par an. Vous recevez une carte Easyjet plus que vous présentez à chaque endroit. C’est surtout utile pour les businessmen ou des personnes qui voyagent régulièrement.

Le billet FLEXI, vous le prenez au moment de votre réservation, il est plus cher évidemment mais vous pouvez le faire changer gratuitement si vous décidez de partir plus tôt ou plus tard. Vous avez accès aussi aux mêmes droits qu’un détenteur de la carte Easyjet plus.

 

LuggageInfoGraphic-_FR-easyJet-1

 

6) Les prestations à bord.

Vous n’aurez pas de collations, de repas ou de boissons à bord, à part si vous payez. Et oui, c’est la dure règle du Low Cost. Mais en même temps quand vous savez qu’un Lyon Toulouse dure 45 minutes, vous vous dites que cela vous évite de payer une prestation inutile. Par contre c’est sûr que sur un Paris-Marrakech, il y aura plus de chance que vous ayez un petit creux ou une petite soif en chemin. Et non, les toilettes ne sont pas payantes, et il y’a très peu de chance que ça arrive un jour 😉

7) Pour les personnes avec des enfants ou des particularités?

Les personnes qui voyagent avec des enfants de moins de 5 ans et avec des bébés pourront emporter avec eux un sac à langer et deux objets comme une poussette, un lit ou un porte-bébé. Ils les déposeront au pied de l’avion et les récupéreront aux tapis bagages à l’arrivée.

Les personnes qui ont besoin d’assistance sont prises en charge à l’aéroport. Le mieux c’est quand même de prévenir 48h avant le départ. Depuis la polémique sur les personnes handicapés refusées par Easyjet, ils sont au petit soin pour éviter tout problème. Il est juste précisé que si une personne, qui a besoin d’assistance, voyage seule, elle peut être emmenée par le personnel naviguant aux toilettes mais ils ne l’aideront pas une fois à l’intérieur.

Toutes ces personnes sont prioritaires et pourront être embarquées en priorité juste derrière les Speedy Bording.

8)Pourquoi les enregistrements et embarquements ferment-ils plus tôt que les autres compagnies?

Contrairement à beaucoup des compagnies, les compagnies Low cost ont une politique claire en matière de timing. les enregistrements ferment 40 minutes avant et l’embarquement 20 minutes avant le départ, et malheureusement pour vous si vous êtes en retard, vous n’aurez aucun moyen de recours. Aucune exception acceptée, peu importe la raison. Je sais que ça parait tôt. Mais les compagnies Low cost estiment que c’est le temps minimum pour faire en sorte que toutes les choses à faire (internes et qu’il serait trop long à vous expliquer ici 😉) avant le départ soient réglées en temps et en heure. Comme les rotations sont courtes, la moindre minute de retard engendrerait des retards supplémentaires et forcément des coûts supplémentaires.

9) Justement les retards dans tout ça? Pourquoi y’en a t’il autant?

Statistiquement ce n’est pas vrai. Ils sont moins nombreux que d’autres compagnies nationales, mais si il y’en a ils sont généralement plus long. Pourquoi? Plusieurs raisons peuvent expliquer le retard: panne sur un appareil (et non c’est pas aussi simple que ça d’affréter un autre avion), rotation plus longue que prévue (30 minutes maximum mais il suffit d’un petit retard pour en générer d’autres), personnel naviguant manquant, météo mauvaise…  Jusqu’à deux heures de retard, sachez que vous ne pourrez prétendre à aucune réclamation selon les conditions des transports aériens. (pour ceux qui veulent en savoir plus sur les droits en cas de retard, vous pouvez lire ici http://droit-finances.commentcamarche.net/contents/557-annulation-et-retard-de-vol-indemnites-et-reclamation)

 

  • Si vous avez besoin de plus renseignements, vous pouvez retrouver toutes les informations dont vous avez besoin sur le site internet Easyjet dans INFOS DE VOL.

 

 

flight track ezy

 

Et oui, comme vous venez de le voir, payez moins cher a un coût (haha, oui je suis drôle). Il va falloir faire l’impasse sur les petits conforts dont on avait l’habitude. Alors économie ou confort? A vous de voir ce que vous préférez 🙂 J’espère que cet article vous aura aider à comprendre un peu plus le principe du Low cost. Je ne me fais pas défenseuse de ce mode qui parfois a ses limites, mais j’estime que c’est un bon compromis pour les personnes qui veulent voyager à bas coûts ou qui n’ont forcément les moyens habituellement de voyager.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Myriam

Myriam

Passionnée de Photographie depuis ma tendre enfance, et après une licence en arts de la scène, spécialisée en photographie, je suis partie un an aux états unis. Depuis je ne rêve que de voyages, que de partir à l'autre bout du monde. Alors dès que possible, je prends mon appareil photo, mon billet d'avion, et je m'en vais là où mes coups de cœur m’emmèneront.

5 Comments

  • Emma Klein

    Super article !

    7 mars 2016 at 12 h 13 min
  • Micheline

    Bonne idée de sujet et les titres en Orange bien vu 😉

    7 mars 2016 at 12 h 59 min
  • Jean-Eude de Charole

    Très bon article. Une petite mise à jour, le prix des bagages a main taxé en porte est passé à 60euros depuis peu.

    7 mars 2016 at 20 h 47 min
    • Myriam
      Myriam

      Ah merci je vais rectifier ça de suite 😉

      7 mars 2016 at 20 h 47 min
  • Arnaud - My Travel Blog

    Décidément, ton blog est très intéressant ! Merci pour cet article très complet sur les pratiques d’Easyjet. Je ne savais pas, par exemple, que la compagnie payait en fonction du poids des bagages. Ce qui explique leur politique stricte de bagages…

    17 août 2018 at 14 h 49 min
LEAVE A COMMENT

Laisser un commentaire