Je vous livre mon expérience et mon avis de Airbnb.

Où aimeriez vous voyager?

Regarde si le voyage que tu souhaites faire est sur mon site :)

Je vous livre mon expérience et mon avis de Airbnb.

Aujourd’hui, je voudrais vous livrer mon expérience personnelle de la plateforme Airbnb. Je ne souhaite pas argumenter sur le débat si on doit l’utiliser ou pas puisque je ferais certainement part de mon opinion dans un prochain article. Cependant, pour cet article, j’aimerais vraiment me focaliser sur  mon expérience en tant qu’utilisateur et vous raconter mon parcours avec cette plateforme qui a évolué en dix ans de création.

Rappelons que Airbnb permet de louer un lit, une chambre ou même un logement complet chez l’habitant. Il nous propose de vivre une expérience comme un local: c’est-à-dire de vivre comme si on habitait dans la ville qu’on visite. Le slogan insiste sur le côté « chez vous » qui a un côté rassurant. C’est d’ailleurs un de leur argument principal pour inciter les voyageurs à réserver à travers leur application.

Je ne sais pas vous, mais je n’ai vu que des avantages à passer par Airbnb au lieu de réserver un hôtel:  les prix sont moins extravagants; on peut se faire à cuisiner et dépenser moins en restaurant et nourriture. On a vraiment l’impression d’habiter et de vivre comme un local.

Pourtant, je n’ai pas fait ma première expérience avec Airbnb, mais avec la plateforme Windu son principal concurrent. Bien que AIRBNB  ait été créé en 2007 par deux jeunes américaines, il n’a vraiment commencé à émerger et se faire connaitre que après 2012 en France. En ce qui me concerne, je n’ai pas tout de suite connu Airbnb. En fouillant sur internet, je suis tombée lors de ma préparation à un voyage à Amsterdam sur Windu. On était en 2012. Mais cela a été une mauvaise expérience avec des avis qui ne reflétaient en aucun cas la réalité. D’après les commentaires, l’appartement était parfait et la propriétaire qui vivait au dessus adorable. Alors qu’en fait, nous nous sommes retrouvés dans un loft non insonorisé avec un bar à côté qui passait de la musique jusqu’à 3 heures du matin, des toilettes posées au milieu du loft seulement délimitées par une cabane en bois, et une propriétaire qui a essayé de nous escroquer pour des frais de ménage. Bref, j’ai détesté cette première expérience.

Les Atouts de Airbnb:

Alors quand j’ai découvert Airbnb, j’ai tout de suite pensé à Windu et à cette mauvaise expérience. Il m’a fallu un peu de temps avant de commencer à l’utiliser. Mais les choses ont tout de suite été plus simples, plus claires. Tous les frais étaient déjà inclus dans le prix, et en aucune façon le propriétaire ne pouvait nous réclamer plus. Cela m’a rassurée et j’ai eu envie d’essayer.

Je suis passée par leur plateforme pour la première fois en 2016 en Italie, puis au Danemark, en Islande, et tout s’est toujours très bien déroulé. J’ai été plus que satisfaite. Et j’étais heureuse de voir que les hôtes avaient à cœur de bien faire et nous laissait toujours un petit mot écrit sur une feuille avec des indications sur quoi faire aux alentours.

 

Airbnb à Copenhague

Airbnb à Copenhague

Airbnb en Islande

Airbnb en Islande

Problèmes rencontrés:

Mais comme toujours, tout ne reste pas parfait et les ennuis ont commencé à arriver. Je ne sais pas si c’est le succès de cette plateforme qui a rendu les hôtes avides d’argent, mais petit à petit j’ai commencé à ressentir un détachement de la part des hôtes.

  • Lorsque je me suis rendue au Canada à Montréal pour mon PVT, j’avais réservé un appartement pour un mois. Je me suis dit que c’était parfait le temps de trouver mon futur appartement. Sauf que très vite, l’hôte a commencé à me contacter par message. Elle voulait me parler en dehors de Airbnb sur Facebook. J’ai trouvé ça plutôt étrange et j’ai refusé sa proposition. Puis, un jour, elle m’a dit que je devais lui payer 100$ en plus car son loyer venait d’augmenter. J’étais tellement choquée que j’ai appelé Airbnb car je souhaitais annuler la réservation. Après quelques appels en français, puis en anglais (le numéro français étant souvent saturé), j’ai fini par leur faire annuler la réservation. Je ne voulais pas le faire moi-même car j’aurais perdu mon argent et mon hôte refusait aussi de le faire car elle aurait des pénalités. Airbnb m’a remboursé et m’a offert en compensation un coupon de 50 euros.

J’ai quand même réutilisé plusieurs fois l’application. Elle m’a bien sauvé la vie à plusieurs reprises dans des grandes villes comme Vancouver où les hôtels étaient à des prix tellement élevés que je n’aurais jamais pu me les payer. Mais le charme était rompu et j’ai bien fini par réaliser que tout était différent. Je n’ai loué que des appartements ou maisons qui n’avaient été aménagés que dans le but de les faire louer sur Airbnb. Je n’ai jamais rencontré mes propriétaires, j’avais affaire seulement à des box avec des codes qui m’étaient transmis par message. L’authenticité a disparu même si les appartements étaient bien entretenus.

 

Airbnb à Lisbonne

Airbnb à Lisbonne

Airbnb à Vancouver

Airbnb à Vancouver

  • J’ai eu une seconde petite mésaventure avec un appartement (encore) à Montréal. La jeune fille ne m’a jamais précisé qu’elle avait en temps général un chat et même si il était pas là, j’ai eu des crises d’allergie. J’ai eu beau tout nettoyé l’appartement, qui soit dit en passant n’était pas très propre, cela n’a rien arrangé à mon problème. Comme j’avais passé le délai imparti pour me plaindre, j’ai tout de même laissé un commentaire au CM (community manager) de Airbnb sur twitter. Il m’a offert un bon de 80$  en compensation. Je suis restée dans l’appartement mais j’avoue que j’avais hâte de le quitter.

Est ce que je vais continuer à utiliser airbnb?

Airbnb peut s’avérer utile et une bonne solution pour certains endroits où les hôtels sont tellement élevés que mon porte-monnaie ne pourrait pas se le permettre. Puis, lorsque je voyage par exemple avec des amis, ou en famille, je trouve qu’il a beaucoup d’avantages. On a facilement deux chambres séparés, on peut se réunir ensemble autour d’une table ou dans le salon, cuisiner et manger ensemble, c’est plus convivial et moins impersonnel.

Cependant, je suis bien consciente que certains investisseurs voient en airbnb un moyen facile de se faire de l’argent et que c’est devenu un vrai business à part entière. A tel point que les locaux se retrouvent désormais dans l’incapacité de trouver des logements à des prix habituels et on assiste à une vraie crise du logement dans les grandes villes comme Barcelone ou Paris.

Je pense que je vais tout de même y réfléchir à deux fois avant de l’utiliser, et essayer de trouver de nouvelles alternatives si jamais j’en trouve.

Pour le service, j’ai vu énormément de messages passés sur les réseaux sociaux pour se plaindre du service à la clientèle. Je reconnais que de ce côté-là, je n’ai pas vraiment à me plaindre. Ils ont toujours été compréhensifs et efficaces lorsque je les ai appelés. Je n’ai même pas eu à insister pour me faire entendre. Mais comme je n’ai pas eu non plus de gros soucis une fois sur place, il m’est difficile de juger leur efficacité et leur rapidité dans des situations plus urgentes.

Petits conseils pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Il faut dire qu’en étant très prudente, je vérifie plusieurs choses avant de réserver:

– Je choisis des personnes qui ont déjà des commentaires en priorité et si ils n’en ont pas en tant qu’hôte, je regarde si ils en ont en tant que voyageurs.

– Je lis toutes les conditions une par une pour être sûre qu’il n’y aura pas de frais supplémentaires ( comme par exemple 10 euros en plus après trois personnes), que les draps sont bien compris, ou encore qu’il existe des places de parking.

– Avant de réserver, je regarde le quartier dans lequel est situé le airbnb et une fois que j’ai obtenu l’adresse, je vais sur google map pour regarder si l’adresse existe bien et voir à quoi ressemble le bâtiment.

– J’engage une rapide conversation avant de réserver mon airbnb avec mon hôte pour voir si il est rapide à répondre, si il se sent investit et pour avoir des compléments d’informations.

 

(Chaque expérience est différente et ceci n’est représentative que de la mienne)

Pour obtenir 25€ de crédit voyage sur votre première réservation (et je recevrai 15€ après votre premier voyage effectué), cliquez sur l’image suivante:

 

Myriam

Myriam

Passionnée de Photographie depuis ma tendre enfance, et après une licence en arts de la scène, spécialisée en photographie, je suis partie un an aux états unis. Depuis je ne rêve que de voyages, que de partir à l'autre bout du monde. Alors dès que possible, je prends mon appareil photo, mon billet d'avion, et je m'en vais là où mes coups de cœur m’emmèneront.

2 Comments

  • Micheline

    Très bon article 😍

    9 août 2018 at 12 h 28 min
  • Voyager en photos

    Bon le moment je n’ai encore jamais testé AirBnB pour les inconvénients que portent la plateforme sur le prix des loyers (comme je vis en banlieue parisienne je suis assez sensible à ce genre de reproche), mais je pense malgré tout la tester pour mon prochain voyage en Australie car dans certains coins moyennement touristiques il n’y a pas d’auberge de jeunesse et le prix des hôtels est juste dingue (ou alors je trouve pas les d’hôtels / motel bas ou moyen de gamme bref). Du coup je pense sérieusement étudier la piste AirBnB pour ne pas faire exploser mon budget !

    9 août 2018 at 15 h 57 min
LEAVE A COMMENT

Laisser un commentaire