Touristes et la maltraitance des animaux

Où aimeriez vous voyager?

Regarde si le voyage que tu souhaites faire est sur mon site :)

Touristes et la maltraitance des animaux

J’ai eu envie d’écrire cet article sur le comportement des touristes et la maltraitance des animaux depuis que j’ai vu la triste photo de ce dauphin mort avec qui les touristes prenaient des selfies. J’imagine que vous avez tous été autant choqués que moi en lisant cette nouvelle…

Et pourtant régulièrement on découvre que suite à certains comportements irresponsables de touristes, les animaux sont les premières victimes.

 

Touristes en Argentine qui prennent des selfies a avec un dauphin mort.

Touristes en Argentine qui prennent des selfies avec un dauphin mort.

Par exemple, en septembre dernier au Costa Rica, sur une plage où les tortues venaient pour pondre leurs œufs, elles se sont enfuies lorsqu’elles ont senti la présence de milliers de touristes venus les prendre en photo pendant ce moment important de la nature. Au lieu de rester discrets et de les observer au loin, ceux-ci se sont mis au milieu d’elles et se sont même mis à les toucher. De ce fait, elles n’ont pas pu pondre leurs œufs affectant gravement le processus de reproduction. Ce qui a forcément des retombées négatives sur l’écologie.

 

touristes-Costa-Rica-tortues-plage-092015

Touristes au milieu des tortues pendant la ponte des œufs

 

Puis c’est en Chine que des paons sont décédés. Des touristes chinois ont trouvé d’après certaines sources amusant de manipuler l’animal  pour le prendre en photo, en lui arrachant des plumes. (http://www.directmatin.fr/monde/2016-02-23/chine-des-paons-meurent-apres-avoir-ete-manipules-par-des-touristes-723515) Les paons seraient morts de frayeur.. Des photos ont été retrouvées sur les réseaux sociaux… Malheureusement ce ne sont pas les seuls exemples.

 

paon

Touristes en Chine qui prennent des photos avec un paon

 

Certains animaux que vous pouvez approcher ou monter sont parfois maltraités (ce n’est pas le cas de partout non plus heureusement), les éléphants en Inde ou en Thaïlande en sont l’exemple typique. Un touriste est décédé quelques jours auparavant après qu’un éléphant s’est rebellé et l’a renversé. Et oui, même les animaux peuvent atteindre leur seuil de tolérance. Il faut savoir que même si dans les zoos ou dans les parcs aquatiques  ils peuvent être bien traités, ils restent malgré tout enfermés dans des endroits restreints qui ne correspondent pas à leur habitat naturel. Moi la première, j’adore aller au zoo et pourtant en allant là-bas, je ne rends pas service à ces animaux..  Pareil, qui n’a pas rêvé en Thaïlande d’aller toucher un tigre et de se prendre en photo avec lui. Alors qu’on sait tous que ces pauvres tigres subissent des pratiques plus ou moins floues pour pouvoir être approchés. Ils seraient sinon bien trop dangereux.. J’ai trouvé également un article sur Le Monde qui répertorie les dix attractions les plus cruelles pour les animaux: http://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2016/03/22/maltraitance-animale-les-dix-attractions-touristiques-les-plus-cruelles_4888093_1652692.html

 

Ours blanc à Seaworld

Ours blanc à Seaworld

Et même si de moi-même je ne ferais jamais de mal à n’importe quel être vivant (je suis mortifiée à l’idée de tuer une mouche), j’ai cautionné sans le vouloir ce genre de comportement en me rendant dans un parc aquatique comme SeaWorld lors de mon passage à San Diego.

 

Les ours blancs étaient enfermés dans des petits endroits où ils pouvaient à peine nager. Les orques et les dauphins étaient mis à contribution pour les spectacles… Ou alors le jour où, pour faire comme tout le monde, j’ai payé pour me promener à dos de chameaux en Tunisie. Un de mes pires souvenirs désormais, même si sur le coup j’étais plutôt heureuse d’être là. Mais en y repensant je me sens honteuse, ces pauvres chameaux étaient tellement maltraités, ils avaient l’air tellement sales. Sans parler de l’attitude désagréable des « propriétaires »…

 

Chameau en Tunisie....

Chameau en Tunisie….

 

La prise de conscience vient avec les voyages je pense. J’ai commencé à le réaliser en me rendant à Santorin où les ânes devaient transporter les touristes sur plus de 300 hautes marches à Oia ou environ 600 à Fira… Ils m’avaient l’air bien mal en point. Alors désormais j’ai décidé de faire plus attention.

 

Tortues soignées dans le centre vétérinaire à Moorea

Tortues soignées dans le centre vétérinaire à Moorea.

En Polynésie Française, j’ai eu la chance de voir des personnes s’occuper de tortues dans un centre vétérinaire, mais attention interdiction pour nous de les toucher, car la moindre goutte de crème solaire pourrait les intoxiquer. Une fois soignées, les tortues étaient relâchées dans l’océan. Au même endroit j’ai pu me baigner avec les dauphins qui sont dans un centre éducatif et entourés de vétérinaires qui sont là d’abord pour nous éduquer sur les dauphins et prendre soin d’eux. Ceux-ci ont été repris alors qu’ils ont grandi en captivité aux États Unis. (Pour en savoir plus, et si jamais vous avez un doute sur le bien-fondé de ce centre : http://www.mooreadolphincenter.com/index.php/fr/qui-sommes-nous.) On peut profiter tout en les respectant.

 

Il est important de réaliser qu’en tant que touriste, mais aussi en tant qu’homme on a des devoirs et qu’on ne peut pas tout se permettre. Même si on est à des milliers de kilomètres de la maison, je pense que cela ne nous donne pas le droit pour autant de nous comporter différemment avec les animaux juste pour notre plaisir personnel, ou pour une photo qui fera le buzz dans notre réseau. Pour ma part, c’est décidé je vais essayer de faire plus attention pour mes prochains voyages.

Enregistrer

Enregistrer

Myriam

Myriam

Passionnée de Photographie depuis ma tendre enfance, et après une licence en arts de la scène, spécialisée en photographie, je suis partie un an aux états unis. Depuis je ne rêve que de voyages, que de partir à l'autre bout du monde. Alors dès que possible, je prends mon appareil photo, mon billet d'avion, et je m'en vais là où mes coups de cœur m’emmèneront.

2 Comments

  • Tiphaine

    Excellent article !
    Moi aussi, j’ai été révolté par ceux que les gens peuvent faire aux animaux juste « par curiosité ». A croire qu’ils ne savent pas que l’animal est un être vivant… Déprimant.

    4 avril 2016 at 16 h 57 min
  • David Vietnam

    Je pense que pour la plupart, c’est l’ignorance qui prime. Pourtant les articles de ce genre et les initiatives de sensibilisation se multiplient donc de plus en plus de personnes sont sensibilsées à ce fléau auquel chaque voyageur contribue.

    Dans le volet information, bientôt cet autre site publiera une liste de campements d’éléphants ayant été approuvés suite à un audit sur leur traitement des éléphants, je pense que c’est la bonne démarche, et cela permettra aux touristes d’avoir des intéractions avec les animaux tout en évitant les abus et la maltraitance si répandues de nos jours:

    http://www.buffalotours.fr/blogvoyage/conseils-de-voyage/un-audit-dans-des-camps-delephants-en-asie-apporte-des-changements-cruciaux-dans-lindustrie-du-tourisme/

    C’est plutôt pas mal qu’une agence de voyages s’implique dans ce problème de manière aussi active.

    21 novembre 2016 at 19 h 54 min
LEAVE A COMMENT

Laisser un commentaire