City guide pour passer deux jours à Séville en Andalousie

Où aimeriez vous voyager?

Regarde si le voyage que tu souhaites faire est sur mon site :)

City guide pour passer deux jours à Séville en Andalousie

Séville est évidemment la destination phare en Andalousie, et dès qu’on parle de cette région, on sait bien que c’est la première ville qui nous vient en tête. Je souhaitais la voir depuis un petit moment déjà, et je suis heureuse d’avoir pu enfin la visiter même si ce fut assez court. Clairement deux jours pour tout voir, ce n’est pas assez. J’ai pu voir tout de même les attractions principales et même me balader en dehors des chemins touristiques, mais c’est certain que je n’ai rien vu comparé à tout ce que la ville peut nous offrir.

Comme je suis arrivée de l’extérieur de la ville en voiture, et mon hôtel étant également en dehors pour des raisons budgétaires (et surtout que j’ai cette fâcheuse tendance à réserver à la dernière minute et qu’il ne reste forcément plus énormément de choix …), j’ai perdu un peu de temps en voiture. Et surtout, en voyant la ville au loin, je vous avouerais bien que j’ai eu un peu peur.. Elle ne  pas me donnait pas du tout envie, mais heureusement cette sensation a disparu au fur et à mesure qu’on s’approchait du cœur de Séville.

Je vous propose un petit tour d’horizons des différentes endroits où je me suis rendue pendant ces deux jours à Séville :

 

La Place d’Espagne et le parc Maria Luisa

Pour rejoindre la place d’Espagne, je suis passée par le magnifique parc de Maria Luisa. Il est somptueux et même en pleine saison hivernale, les feuilles des arbres nous offraient de merveilleuses couleurs.  Ce parc regorge de trésors et on peut y admirer tous les pavillons de l’exposition Ibérico-Américaine de 1929. On y trouve également l’université, la place d’Amérique et évidemment la place d’Espagne.

Déjà de loin, j’étais subjuguée par ce fascinant monument commandé pour l’exposition de 1929, alors je vous laisse imaginer ma tête lorsque je me suis approchée de celui-ci. J’ai été très étonnée de ne pas avoir entendu parler de la place d’Espagne avant mon séjour ici, mais je dois dire que cela a été une belle surprise et une belle découverte. Tout est magnifique entre l’architecture, mais aussi les petits détails des barrières et du pont tous deux décorés de céramique.

De nombreux touristes font la queue pour faire une promenade en bateau le long du canal qui fait le tour de la Place. Sincèrement, j’ai été un peu surprise du vif intérêt pour cette attraction..

La place d’Espagne a servi de décor pour de nombreux films notoires comme Star Wars II ou Lawrence d’Arabie, et même pour le film The Dictator de Sacha Baron Cohen.

 

place d'espagne séville

place d'espagne séville

place d'espagne séville

place d'espagne séville

place d'espagne séville

place d'espagne séville

place d'espagne séville

place d'espagne séville

place d'espagne séville

 

 

 La Cathédrale Notre-Dame du Siège de Séville et son clocher le Giralda

Je n’avais pas réservé au préalable mes places pour la Cathédrale Notre-Dame du Siège comme conseillé, et pourtant j’ai pu tout de même obtenir mes tickets une fois sur place. Alors certes, il faut attendre une vingtaine de minutes, mais au moins je n’avais pas à payer les 1 euros de frais de gestion pour chaque billet payé en ligne.

On pense que lorsqu’on a vu une cathédrale, on les a toute vues.. Notamment, si vous en avez déjà visitées énormément en Italie, en Allemagne ou même la Cathédrale-Notre-Dame à Paris… Et bien, je me suis rendue compte en pénétrant dans celle-ci que j’avais tout faux. Cette Cathédrale était tellement immense à l’intérieur que je ne savais plus où donner la tête. Je pensais être ressortie en moins de trente minutes, alors que j’y suis restée certainement plus d’une heure.

La construction de la Cathédrale Notre-Dame du Siège a commencé autour des années 1401 et en lieu et place de l’ancienne mosquée avec son minaret ( aujourd’hui appelé le Giralda). Elle est l’une des plus grandes cathédrales au monde, et même la plus grande en Europe. Elle fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO.

De style gothique, elle abrite deux orgues, et les parois de la nef sont recouverts de tableaux ainsi que d’ors à profusion. On peut également voir le tombeau de Christophe Colomb.

Il est possible de visiter le Giralda, ancien minaret de la Mosquée, qui est inclus dans le billet d’entrée. Il faut cependant être un peu patient, car le haut du clocher étant très étroit, l’entrée des visiteurs est assez restreinte. Le campanile (ou clocher) se trouve à une hauteur de 104 mètres et vous aurez une vue à 360 degrés sur tout Séville.

 

cathédrale seville andalousie

Cathédrale Notre-Dame du Siège de Séville

Cathédrale Notre-Dame du Siège de Séville

 

cathédrale seville andalousie

cathédrale seville andalousie

cathédrale seville andalousie

Cathédrale Notre-Dame du Siège de Séville

 

L’Alcazar de Séville

J’attendais avec impatience de visiter l’Alcazar de Séville, et clairement je n’ai pas été déçue par cet édifice. Il a été construit pendant l’occupation musulmane et après la reconquête par les chrétiens, il a subit de nombreux changements. Je vous en parle plus longuement dans un article qui lui est tout spécialement dédié : Visiter l’Alcazar à Seville en Andalousie et ses magnifiques jardins

Entre les différents patios, les coupoles, et les murs recouverts de azelujos, vous allez à coup sûr tomber sous le charme de ce palais royal qui est toujours habité par la famille royale lors de ces déplacements en Andalousie. Les portes m’ont ravie avec leurs arcs en fer à cheval, et tous les petits détails des murs me font vraiment dire que ce palais est exceptionnel. Surtout ne manquez pas ces superbes jardins qui s’étendent à perte de vue avec les innombrables palmiers et orangers. L’alcazar a été également le témoin de plusieurs scènes de film ou de séries comme Lawrence d’Arabie ou même de Game of Thrones.

Pensez à réserver vos billets en ligne pour éviter l’immense file d’attente devant l’entrée.

 

alcazar seville andalousie

alcazar seville andalousie

alcazar seville andalousie

alcazar seville andalousie

 

La Torre del Oro

La Torre del Oro est un des monuments les plus appréciés de Séville. Bâti pendant la période musulmane, l’édifice servait de tour d’observation militaire pour garder un œil sur l’accès à la ville depuis le fleuve du Guadalquivir.

D’après la légende, elle porterait son nom du fait qu’elle ait abrité l’or ramené des différentes expéditions en Amérique pendant la période de la course aux Indes. Pour d’autres, son nom se rapporterait à la couleur doré qui la caractérisait.

On peut également la visiter puisque depuis 1944 elle abrite un musée maritime qui présente une grande collection de photos, de lettres, de gravures ou d’instruments de navigation.

 

torre del oro seville

torre del oro seville

 

L’arène et la statue de Carmen

Les arènes de Séville portent le nom exact d’arènes de la Real Maestranza de Caballería de Séville et se trouvent à proximité de la Cathédrale et face au fleuve du Guadalquivir. Après avoir visité celles de Ronda, je ne voulais pas réitérer cette expérience d’autant plus qu’elles sont toujours en activité. J’ai préféré faire simplement le tour de l’extérieur pour observer sa fascinante construction. Les façades se fondent vraiment dans l’architecture sevillan avec ses murs blanchis à la chaux et leurs couleur vivifiantes rouge et ocre .

La statue de Carmen se trouve de l’autre côté de la route tout devant le fleuve nous rappelant le mythe de la gitane qui mourut sous les coups de poignard de son prétendant. La légende veut qu’une tâche sombre représentant son sang soit toujours visible devant les arènes (Je l’ai pas vu pour ma part… ;)).

 

arènes de la Real Maestranza de Caballería de Séville

arènes de la Real Maestranza de Caballería de Séville

arènes de la Real Maestranza de Caballería de Séville

arènes de la Real Maestranza de Caballería de Séville

arènes de la Real Maestranza de Caballería de Séville

 

Le pont Isabelle II et quartier de TRIANA

Le pont Isabelle II fut le premier pont fixe construit à Séville en 1852 et est la porte d’entrée du quartier du Triana. En traversant le pont pour aller de ce côté de Séville, une jolie vue de la ville et de ses batiments principaux s’offriront à vous.

Juste à côté de la chapelle du Carmel, vous avez un charmant petit marché où vous pourrez déguster quelques produits locaux, et vous promenez dans le quartier où vous serez tranquille et loin des touristes. Vous apprécierez les rues vides pour admirer et prendre en photos les jolies façades atypiques de la ville de Séville.

 

triana seville

triana seville

triana seville

triana seville

triana seville

triana seville

triana seville

 

Metropol Parasol

Cette fascinante œuvre architecturale est une structure de bois haute de 28 mètres et aux dimensions de 150 x 75m. Ses travaux commencés en 2005 ont duré plus de 6 ans à cause des difficultés financières et d’emplacement. Elle se trouve au dessus de la place de la Encarnacion. On lui donne d’ailleurs comme surnom Setas de la Encarnación  qui veut dire en français « Champignons de la place de la Encarnación ».

Metropol Parasol accueille aujourd’hui un centre commercial et de nombreux restaurants ont vu le jour. Je ne pouvais pas partir sans la voir, alors j’ai fait un petit détour pour admirer de près cette gigantesque et impressionnante construction.

 

Metropol Parasol

Metropol Parasol

Metropol Parasol

Metropol Parasol

Metropol Parasol

 

Idées Food :

    • Freiduria Puerta de la Carne : il se trouve dans un joli bâtiment où vous trouvez plusieurs assortiments de fritures avec des poissons, fruits de mer, des croquetas à emporter ou à déguster en terrasse. On vous les sert dans un joli encornet en papier avec tranches de citron. C’est un bon rapport qualité/prix et c’est parfait si vous souhaitez manger un petit bout sur le pouce.

 

Myriam

Myriam

Passionnée de Photographie depuis ma tendre enfance, et après une licence en arts de la scène, spécialisée en photographie, je suis partie un an aux états unis. Depuis je ne rêve que de voyages, que de partir à l'autre bout du monde. Alors dès que possible, je prends mon appareil photo, mon billet d'avion, et je m'en vais là où mes coups de cœur m’emmèneront.

LEAVE A COMMENT

Laisser un commentaire