Road Trip Canada de Whistler à Vancouver (partie 3)

Où aimeriez vous voyager?

Regarde si le voyage que tu souhaites faire est sur mon site :)

Road Trip Canada de Whistler à Vancouver (partie 3)

Dans mon article précédant, je m’étais arrêtée à mon départ pour Kamloops. Pour sortir du parc national de Jasper, il nous a fallu  passer par le parc provincial du Mont-Robson et suivre la fameuse autoroute YellowHead. Ensuite je préfère vous prévenir si jamais vous faites le chemin, vous risquez de conduire pendant quelques heures sans vraiment vous arrêter. Au moins cela nous laisse le temps pour regarder le changement de paysage et sentir que la température augmente au fur et à mesure qu’on arrive en Colombie Britannique. Petit à petit se dessinent des collines avec des herbes qui ont l’air plus que sèches voire même brûlées au soleil. Les arbres quand à eux sont tellement rougis qu’on ne sait plus si les feuilles ont brûlé ou si c’est l’effet de l’automne. On constate que les forêts ont certainement été victimes de feux dans les années précédentes.

Après une bonne nuit réparatrice à Kamloops, une nouvelle journée de route nous attend jusqu’à Whistler. Les paysages continuent inlassablement de défiler sous nos yeux curieux. On remarque que les côtés de la route sont encore marqués par les feux qui ont ravagé les bois une ou deux semaines avant. On assiste encore à des tristes  scènes où les pompiers essayent d’éteindre les dernières fumées qui consument les arbres déjà morts.

La route est longue surtout qu’on se retrouve régulièrement coincés derrière des gros campings cars sans avoir la possibilité de les doubler. On roule prudemment malgré les fréquents arrêts dus à des travaux. Mais au moins on prend le temps d’admirer les paysages qui apparaissent devant nous et on oublie un peu notre frustration. Viens ensuite ce moment magique où je suis restée complètement scotchée lors de mon arrivée à Whistler. Soudain sans prévenir, je vois de la route ce lac vert qui avec le soleil brille de mille feux. Sans me poser de questions, je m’arrête en bord de route pour immortaliser ce paysage (et étonnement je suis la seule), mais cela m’est égal car je savoure ce moment seule sans touristes pour une fois !

 

 

 

Whistler

 

J’ai eu tout de suite un coup de cœur pour ce charmant village de Whistler. On a vite fait le tour, mais je l’ai trouvé très animé. Il a certes un petit côté un peu plus chic et bobo que Banff avec ses magasins un peu luxueux et son petit marché bio mais ses habitants sont agréables. Nous nous sommes retrouvés au milieu d’une course de Bike Moutain, alors imaginez le nombre de personnes en vélo dans les rues. Mais ce n’était pas dérangeant et au contraire j’ai bien aimé l’ambiance qui régnait ici.

Pour ceux qui ne savent pas, la ville de Whistler a accueilli une grande partie des compétions lors des jeux olympiques de Vancouver en 2010 et on peut admirer les anneaux sur la place centrale. Vous avez le noms de tous les athlètes qui ont gagnés durant ces jeux olympiques et para-olympiques. Pour visiter les installations, il faut faire quelques kilomètres en voiture, je n’y suis pas allée pour ma part je ne pourrais donc pas vous dire si le détour est intéressant…

Grâce à mon hôtel, j’ai pu louer pendant deux heures des vélos gratuitement. Alors le matin dès le lever du lit, on est parti faire un tour jusqu’au Lost Lake. J’ai été un peu déçue de la vue du Lake mais la promenade en vélo du matin valait le coup. Après cette courte visite, il était déjà temps de repartir de Whistler pour une autre charmante destination…

 

 

Vancouver et See-to-sky highway

La route pour Vancouver est l’une des plus connues et appréciées au Canada et porte le nom de la See-to-sky highway qui veut dire en français « autoroute de la mer au ciel ». Tout le long vous pouvez admirer les paysages et l’eau des lacs turquoises. Puis petit à petit l’océan apparait devant vos yeux pour votre plus grand plaisir. Encore une fois j’étais bien excitée à l’idée d’arriver à destination. Il faut dire qu’en arrivant au Canada pour mon PVT, Vancouver faisait partie de mon projet. Et elle annonçait aussi par la même occasion la fin de mon road trip dans l’Ouest Canadien (mais pas la fin de mon voyage heureusement 🙂).

 

 

J’ai tout de suite aimé la ville. Je ne sais pas pourquoi mais malgré les immenses buildings qui composent l’île principale j’ai eu une petite palpitation au cœur et j’en suis même venue un peu à regretter d’avoir choisi Montréal (mais pas trop quand même.. 😉)

Le début de notre journée a été entachée par une erreur de réservation d’hôtel mais après que tout soit réglé on a pu enfin visité la ville sereinement! On s’est d’abord contenté de faire un tour autour de la Canada place, un grand bâtiment qui se trouve le long du front de mer. J’étais émerveillée devant les hauts buildings et j’ai apprécié le spectacle des hydravions qui n’arrêtaient pas de décoller et d’atterrir…   Le tour fut rapide et pour continuer à admirer les grattes-ciels, on a monté la Vancouver Outlook qui est un observatoire avec une vue à 365° sur la ville. La journée s’est terminée avec une balade du côté de Chinatown pour voir le petit jardin classique Chinois du Dr. Sun Yat-Sen.

 

 

La deuxième journée a été un peu plus courte que les autres, car la fatigue se faisant un peu sentir, on s’est reposé dans l’après-midi. Mais cela ne m’a pas empêché de voir le quartier de Gastown avec la Steam Clock, vous savez la jolie horloge qui fonctionne grâce à une machine à vapeur. Toutes les 15 minutes, elle siffle et un peu plus de vapeur sort d’elle. Puis pour le repas du midi, on a fini au Granville Island Public Market. Le marché était bondé de monde et il a été difficile de circuler entre tous les étalages.

 

 

La troisième journée a été plus productive en terme de visite et on est resté du côté de l’université British Columbia. C’est un coin beaucoup plus tranquille et plus nature. On s’est rendu très tôt au Musée d’anthropologie pour éviter le monde. Une grande partie de la collection présentait des objets des premiers peuples de la Colombie Britannique et comme c’est un domaine que je connaissais pas, j’ai eu plaisir à découvrir un peu plus sur leurs coutumes, leur mode de vie, les objets qui constituaient leur quotidien et les arts… La suite fut tout aussi passionnant avec la visite d’un petit jardin japonais le Nitobe Memorial Garden (entrée payante par contre) très bien entretenu et très zen. Ceux-ci se trouvent à côté du département d’études de l’Asie à l’université. Notre dernier endroit a été le jardin botanique qui appartient à l’université et entretenu par les étudiants. Celui-ci est immense.

 

 

Pour continuer sur notre lancée, la quatrième journée est passée aussi à toute vitesse. Départ en voiture le matin  pour le Stanley Park (l’équivalent du Central Park à New-York). Une fois garés à l’entrée, nous voici en marche pour faire le tour du parc. On passe tout d’abord devant l’aquarium pour rejoindre les Totem poles. On continue pour arriver à la Brockton Point lighthouse puis jusqu’à la statue Girl in a wet suit pour finir devant le pont de Vancouver. On traverse à pied tout le parc pour retrouver la voiture et se rendre un tout petit peu plus loin à l’English Bay. Vous trouverez à cet endroit plein de petits restaurants (d’ailleurs on en a profité pour manger un bon sushi à Akira Sushi), des longues plages pour se baigner, et un immense Inukshuk. Et comme on était pas encore assez fatigué, et surtout pour notre dernière soirée en ville, on s’est baladé de nuit sans oublier de prendre une bonne glace à la Bella Gelateria qui fait partie des meilleurs glaciers de la ville.

 

 

Notre dernière journée dans la ville a été un peu plus calme, on est retourné faire quelques magasins de souvenirs dans le quartier de Gastown et se perdre un peu dans les rues pour rejoindre le Science World. Évidemment j’ai pris la seule rue qu’il ne fallait pas prendre dixit les habitants de l’île. C’est la rue où se trouvent tous les drogués et je peux vous dire que ce n’est pas très rassurant comme endroit. Heureusement que c’était en journée, sinon en soirée je me serais sentie un peu mal. Mais la suite de la flânerie s’est bien passée et j’ai adoré mes derniers instants ici.

 

 

Après un dernier hôtel à l’aéroport et une rapide révision de la voiture, notre chemin se poursuit pour de nouvelles aventures du côté américain!

 

Myriam

Myriam

Passionnée de Photographie depuis ma tendre enfance, et après une licence en arts de la scène, spécialisée en photographie, je suis partie un an aux états unis. Depuis je ne rêve que de voyages, que de partir à l'autre bout du monde. Alors dès que possible, je prends mon appareil photo, mon billet d'avion, et je m'en vais là où mes coups de cœur m’emmèneront.

LEAVE A COMMENT

Laisser un commentaire