Les démarches en arrivant au Canada

Où aimeriez vous voyager?

Regarde si le voyage que tu souhaites faire est sur mon site :)

Les démarches en arrivant au Canada

Après vous avoir proposé un article sur les démarches à effectuer avant de partir au Canada Préparation départ PVT Canada, ce second article vous explique les démarches à effectuer une fois que vous êtes arrivé sur le territoire Canadien. Je me suis inspirée de ma propre expérience pour vous présenter cet article. Les produits ci-dessous concernent plus le Québec.

 

canada-pvt

 

Obtenir son permis de travail à l’arrivée

À partir du moment où vous recevez votre LI, vous avez un an pour rentrer sur le territoire Canadien. Je vais vous raconter comment ça s’est passé de mon côté pour vous donner une petite idée.

Comme je n’étais pas sûre de pouvoir venir avant juin 2016 (j’ai obtenu mon PVT en juin 2015), j’ai préféré profiter de mon voyage à New York janvier 2016 pour rouler jusqu’à la frontière canadienne et faire le tour à la douane afin de le faire valider. Après s’être garé, je suis allée directement à l’accueil où l’agent d’immigration m’a demandé les papiers. Je lui ai tout donné avec mon assurance qui était de deux ans. Il ne m’a pas demandé pour le justificatif de la banque. Il a été très accueillant et après avoir attendu une quinzaine de minutes, j’ai finalement obtenu mon beau permis de travail. Happyyyyy (*-*). L’avantage de passer le soir, c’est que vous serez certainement le ou la seul(e) à attendre.

Obtenir son NAS

Voici la définition officielle pour ceux qui ne connaissent pas:

Le numéro d’assurance sociale (NAS) est un numéro de neuf chiffres dont vous avez besoin pour travailler au Canada ou pour avoir accès aux programmes et aux prestations offerts par le gouvernement.

C’est la première chose à faire quand vous arrivez. Pour savoir où le faire, vous pouvez utiliser ce lien sur le site service canada en rentrant votre code postal: http://www.servicecanada.gc.ca/tbsc-fsco/sc-hme.jsp?lang=fra

Une fois que vous entrez dans le bureau, dirigez vous vers l’accueil. La personne préposée à l’accueil enregistrera votre nom et il faudra attendre qu’on vous appelle. Vous irez rejoindre l’employé qui vous demandera votre Permis de travail ainsi que votre passeport. Vous devrez aussi donner le nom et prénom de vos parents. Et en retour, vous recevrez un papier avec votre numéro de NAS inscrit. Gardez le bien précieusement.

Choisir un forfait

Dans l’aire du numérique, il nous parait désormais impossible de se passer de téléphone portable. Si vous restez sur le territoire canadien pendant un certain temps, il vous faudra prendre une carte SIM au canada. Si vous avez un téléphone français, pensez à le faire débloquer.

Alors déjà il faut savoir qu’au Canada, ils ont quasi 5 à 10 ans de retard sur nous en matière de téléphonie. (Mais il faut dire que le réseau à couvrir pour peu d’utilisateurs doit être énorme). Des forfaits comme FREE, vous pouvez oublier.

  • Si jamais vous souhaitez prendre un forfait, vous pouvez toujours le résilier avant. Vous payez au maximum 50$ de pénalités dans tous les cas. Mais beaucoup font des forfaits sans engagement.
  • Les opérateurs proposent des forfaits pour appeler uniquement dans une province, et pas obligatoirement dans tout le canada donc attention. Il existe aussi encore des offres illimités pour le soir et week-end. Les appels entrants peuvent être aussi payants.
  • La plupart des forfaits vous proposent uniquement de garder en mémoire 3 messages. Pensez à vider votre messagerie régulièrement sinon les personnes qui vous appellent ne pourront plus vous laisser de messages.
  • Si vous avez un forfait qui comprend par exemple 240 minutes, celles-ci vous seront décomptées si vous appelez mais aussi si vous recevez un appel…

Pour ce qui est des opérateurs, vous avez un large panel. Difficile de vous dire quoi choisir puisque votre choix se fera en fonction de vos besoins personnels.

Les trois moins chers restent FIDO, KOODOO, et VIRGIN, surtout si vous êtes des adeptes d’internet sur votre téléphone. Les trois sont à peu près au même prix. Les frais d’inscriptions sont plus chers à FIDO mais en trouvant un parrainage, vous pouvez les diminuer de 25$, et il vous en coûtera 15$ la carte SIM. Vous pourrez parrainer jusqu’à 5 personnes par mois. A Virgin (celui que j’ai choisi), ils me proposaient une offre spéciale 8GO 65$. La carte SIM est de 5$ et pas de frais d’ouverture. J’ai le droit aussi à certains avantages, comme des codes de réductions pour des magasins (topshop, h&m) et une place de ciné gratuite pour une achetée.

Choisir une banque

Si vous avez des accords entre votre banque française et une banque canadienne, prenez celle-ci. Cela vous facilitera grandement la tâche pour transférer de l’argent, et celui-ci sera certainement moins cher.

La plupart des français choisissent Desjardins puisqu’elle a un partenariat avec le crédit mutuel, mais aussi parce qu’elle propose la carte de débit gratuitement pendant un an pour les nouveaux arrivants.

Pour ma part, j’ai pris la RBC et je vous avouerais que je regrette un peu. J’ai la carte gratuite pendant six mois et j’ai demandé une carte de crédit. Malgré la somme que j’ai mise et une preuve de salaire, ils me l’ont refusée. Et pourtant certains l’ont eu plus facilement et sans fiche de paye…

Il faut savoir qu’au Canada, les cartes de débit et les cartes de crédit sont différentes. Pour obtenir une carte de crédit, quand vous êtes nouveau, certaines banques vous demandent de mettre un dépôt de garantie comme 1000$ (le montant peut varier). Mais attention au 21 de chaque mois, il faut rajouter l’argent dépensé pour que votre compte soit à nouveau à 1000$ sinon vous payerez des frais. Si vous n’avez pas de carte de crédit et que vous avez besoin de commander en ligne, faites une demande de carte de débit virtuelle qui est utilisable sur le web.

Trouver un logement

Je ne m’attendais pas à ça, mais j’ai vraiment galéré pour trouver un appartement qui me plaise. Bref c’est soit pas cher et c’est nul, soit c’est bien mais c’est cher. J’ai eu l’impression que le juste milieu n’existait pas !

Ce qui est important c’est aussi de trouver le quartier qui vous corresponde. Évidemment le quartier le plus populaire auprès des français est le quartier Plateau Mont-Royal, mais certains sont en plein renouveau comme le quartier Saint Henri, ou Rosemont-La-petite-patrie. Ils restent plus accessible niveau budget.

Pour les adresses, vous pouvez vous rendre entre autres sur:

✓ Craiglist

✓ Kijiji (le bon coin d’ici)

✓ Louer.ca

✓ Walkscore (vous pouvez voir sur la map où se situe votre appartement et si il est facilement accessible en transport en commun ou à pied)

✓ Padmapper

✓ lesPAC (le bon coin québécois)

Et bien sûr n’oubliez pas de fouiller sur tous les sites des agences de location.

Il faut savoir que les propriétaires ne sont pas autorisés à vous demander de cautions. Vous payez uniquement le premier mois et le dernier mois de location. Il est possible de négocier le prix du loyer, donc n’hésitez pas. J’ai fait descendre jusqu’à 50$ le mien, mais certains propriétaires acceptaient de baisser jusqu’à 100$ par mois.

Trouver un emploi

 

permis-de-travail-canada-pvt

C’est certainement la plus partie la plus compliquée et la plus difficile du programme. Même si les offres d’emplois sont importantes, il ne faut pas croire au miracle, et ne comptez pas trouver du travail en une semaine. Après comme toujours, tout dépend du travail que vous cherchez, si vous êtes qualifiés, si c’est un domaine bouché ou justement constamment en recherche. Bref, gardez bien en tête que le temps de recherche peut varier. Certains auront une opportunité rapidement pendant que d’autres mettront plus d’un mois. Pour ma part, j’ai passé environ 10 entretiens et j’ai obtenu un contrat au bout d’un mois.

✓ Il existe énormément de sites d’emploi Quebecemploi, Indeed, Monster, ISARTA, Grenierauxemplois, Espressojobs, Infopress… Pensez aussi aux agences de placement (intérim en France): mettez votre CV en ligne et si elles sont intéressées, elles vous contacteront pour discuter avec vous, passer des tests et vous proposeront de postuler pour certaines offres d’emploi. Mais la tendance au canada, et votre mot d’ordre, c’est le réseautage. Vous pouvez participer à des soirées de rencontres. Pour en trouver, regardez un peu partout sur Facebook.

✓ Pour les nouveaux arrivants français à Montréal, allez voir citim (http://www.citim.org/), c’est une organisation qui vous offre la possibilité pour 40 $ de participer à des ateliers CV et lettres de motivation. Ils vous proposent aussi de faire des entretiens pour vous entrainer et par la suite d’assister à des soirées de réseautage.

Pensez bien à adapter vos CVs aux normes canadiennes (québécoises et anglaises). Les CVs insistent plus sur vos connaissances et compétences que sur vos formations et expériences.

Vous avez aussi beaucoup de salons pour l’emploi, donc regardez bien les événements qui se passent dans vos villes. Allez sur ce site https://www.ecarrieres.com/.

 

=====>>> A suivre d’autres articles comme par exemple pour les locations ou achats de voiture <<<=======

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Myriam

Myriam

Passionnée de Photographie depuis ma tendre enfance, et après une licence en arts de la scène, spécialisée en photographie, je suis partie un an aux états unis. Depuis je ne rêve que de voyages, que de partir à l'autre bout du monde. Alors dès que possible, je prends mon appareil photo, mon billet d'avion, et je m'en vais là où mes coups de cœur m’emmèneront.

2 Comments

  • micheline goutte

    Voici des bons conseils 😉

    24 octobre 2016 at 23 h 43 min
    • Myriam
      Myriam

      merci 🙂

      24 octobre 2016 at 23 h 50 min
LEAVE A COMMENT

Laisser un commentaire